Les Caprices de Sophie

29.07.12

Let the games commence!

1785472_londres2012Les Jeux Olympiques… Un grand moment pour les amoureux du sport, qu’ils soient amateurs ou professionnels. Cette année, du 27 juillet au 12 août (et du  29 août au 9 septembre pour les Jeux Paralympiques), les plus grands sportifs nous feront encore rêver du mieux possible, en nous offrant dans diverses catégories sportives leurs plus grandes prouesses leur permettant, peut-être, de rapporter une médaille à leurs pays. Défendant évidemment l’Equipe Olympique de France, je suis cependant également de très près les résultats des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne, deux nations qui me tiennent tout particulièrement à cœur. Mais assez parlé de moi.

Alors que de grands noms ont été cités comme M. Phelps ou T. Parker, de nouvelles recrues – et non des moindres – nous amènent à penser que de belles surprises sont à prévoir au cours de ces trentième Olympiades. Teddy Riner, le judoka français est très attendu par les amoureux du Judo pendant que le retour de Laure Manaudou fait espérer de belles choses en natation. Malgré la défaite de cette dernière ce matin au 100 mètres dos, il faut noter que la jeune Alexianne Castel est parvenue à se qualifier face à la très attendue Américaine Missy Franklin pour la demie finale. Un résultat qui mérite le coup d’œil !

Comment évoquer le plus grand évènement sportif de la planète sans parler de cette magnifique cérémonie d’ouverture (suivie par plus d'un millard de personnes) programmée et brillamment orchestrée par Danny Boyle qui aura su nous bouleverser et nous émerveiller en même temps. Ce retour sur l’histoire de la Grande-Bretagne fut magnifique et à la juste valeur de cette nation qui attire toujours un peu plus les étrangers qui nhésitent pas à partir pour y vivre. La thématique musicale fut, quant à elle, tout aussi brillante pour ensuite amener à la redécouverte des grands classiques littéraires anglais. Une soirée haute en couleurs et en surprises puisqu’à la stupéfaction de tous les bookmakers, cela n’aura pas été David Beckham mais bien de jeunes recrues sportives anglaises qui auront très joliment allumé la flamme olympique. Cette cérémonie m’aura – pour ma part – donner les larmes aux yeux car, étant réellement attachée à l’Europe, il m’aura été impossible de ne pas me sentir concernée par ces Jeux qui, bien qu’organisés à Londres, sont un peu nos Jeux à tous, nous Européens.

--Sophie

Posté par badpatch à 18:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]


15.07.12

Tumblr

tumblr

 

Une drôle d’invention qui a débuté en 2007 avec David Karp (*). Il s’agit d’une plateforme de microblogging (ce n’est pas moi qui le dit, mais Wiki) qui permet à ses utilisateurs de ‘reblogger’ des photos, vidéos, textes provenant d’autres Tumblr.

L’intérêt me demandez-vous ? Aucun, si ce n’est passer le temps à regarder différentes photos, vidéos et textes qui ne serviront de manière générale pas franchement en culture générale (sauf si on finit par demander au BAC si tel ou tel acteur sort avec telle ou telle actrice, ce dont je doute fortement, avouons-le).

J’ai malgré tout succombé à ce que j’appelle une drogue aujourd’hui. Oui, une drogue car la plupart des utilisateurs n’hésitent pas à y passer des heures sans même se rendre compte du temps qui passe. Bientôt plus apprécié que Facebook ou Twitter, ce site a tendance à rassembler des ‘communautés’. Exemple : les Cumberbitches, c’est-à-dire les fans de Benedict Cumberbatch dont je parle dans mon billet précédent.

Il existe différents types de Tumblr. Il y a ceux sur la mode, sur les acteurs de tel ou telle série/film, sur des romans, etc. Je vous passe les détails. Finalement assez intéressant dans le monde du divertissement idiot, le concept est innovant, mais plutôt destructeur pour les fans de blog au vu de la vitesse de transmission entre les uns et les autres.

Tumblr signe-t-il la fin des blogs pour autant ? Rien n’est moins sûr.

 

--Sophie

Posté par badpatch à 21:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Un acteur appelé...Benedict Cumber...what ?!

ben_5_2012

Il y a quelques mois de cela, étant une grande fan de la série "Doctor Who", un ami m'a parlé d'une série créée par S. Moffat (*) et M. Gatiss (*) s'appelant Sherlock. J'ai - tout comme pour DW - longuement hésité avant de me lancer dans l'aventure. Et puis j'ai finalement craqué. Contrairement aux épisodes de DW, ceux-là durent 90 minutes ! Autant dire que c'était du jamais vu pour moi. Un risque pour les producteurs ? Certainement, eux-mêmes le disent. Imaginez, une série dont une saison comporterait seulement trois épisodes, mais chacun de 90 minutes (autant dire la longueur d'un téléfilm), et boum, vous voilà devant un Sherlock Holmes du XXIème siècle avec un détective consultant plus accro que jamais à la technologie et un docteur Watson loin d'avoir le même succès auprès des femmes que dans l'oeuvre de Sir Conan Doyle. 

Il m'a fallu un quart d'heure pour tomber amoureuse (terme un peu trop fort?) de la série, de l'idée, du concept, mais SURTOUT de l'acteur jouant le personnage principal, j'ai nommé le fameux, le terrible Benedict Cumberbatch. Avec sa belle (mais un peu étrange?) gueule de British, son accent à faire pâlir plus d'une demoiselle et son jeu d'acteur absolument formidable, cet homme a décidément tout pour plaire.

Pour en savoir un peu plus, je vous conseille sa biographie via Wiki qui, même si je n'aime pas franchement ce site plutôt douteux sur bien des points, a plutôt 'bonne' réputation pour les descriptions rapides et concises.

Il lui aura fallu plusieurs années et de bonnes connaissances pour finalement percer dans le monde (sans pitié) Hollywoodien puisque c'est seulement six ans après avoir brillamment interprété Stephen Hawking dans un téléfilm du même nom uniquement (et malheureusement!) diffusé en Grande-Bretagne en 2004 que le fameux Benedict Cumberbatch parviendra à la reconnaissance du métier grâce à son rôle dans Sherlock. Depuis, l'homme de 36 ans a - on peut le dire - fait le tour du monde grâce à son talent puisqu'il a été repéré par Monsieur Steven Spielberf pour son dernier film "War Horse" (vf: Cheval de Guerre) ainsi que par J.J. Abrams pour son second "Star Trek" qui sortira au cours de l'année prochaine, dans lequel l'Anglais interprétera un des méchants dont on ne connait pas encore l'identité exacte.


On peut dire qu'il en aura fait du chemin! Passer de la BBC aux écrans du monde entier, sans oublier sa formidable interprétation de Frankenstein avec son collègue J. L. Miller sur les planches au cours de l'année 2011/2012. Ce qui est sûr, c'est qu'on peut l'attendre encore sur d'autres tournages pour les prochaines années à venir puisqu'il vient d'être ajouté au casting de "Parade's End" (BBC) prévu pour Septembre 2012 et "12 years a slave" aux côtés du fameux Brad Pitt qui devrait sortir au cours de l'année 2013, produit par Steve McQueen. Autant dire qu'on a pas fini d'entendre parlé du British aux cheveux de braise. Eh oui, il est roux! :D

 

--Sophie

Posté par badpatch à 20:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01.02.11

Leurs âmes se sont fondues en une seule -- La Mouette.

Voilà un petit moment que je n'ai pas posté quelque chose sur le blog. C'est idiot, mais le tempsla_mouette_fly_a5_copie ne semblait malheureusement pas de mon côté pour cela. Mais il s'est finalement rallié à ma cause ainsi me revoilà, pour une durée cependant qu'il m'est impossible de calculer.

Jeudi dernier, j'ai eu la chance de voir une pièce magnifique. La Mouette d'Anton Tchekhov. Un vrai bijou théâtral. Si vous n'avez pas eu la chance de voir la pièce, j'espère que vous en aurez la possibilité car elle est formidable.
Le drame russe dans toute sa splendeur comme dans sa plus grande cruauté.

“ Ce soir, il m'a été donné la possibilité de me retrouver face à mes propres questionnements, à mes propres doutes. Cet écrivain qui doute alors de ses capacités quant à être heureux, et qui ne sait pas – n'a jamais su – ce qu'était la célébrité. Un pur délice.

Cette jeune femme qui rêve de célébrité, alors bercée par les premières impressions du métier d'artiste puis la chute, on ne peut plus douloureuse qui la ramène alors à sa simple condition d'être humain, reniée par son père et sa belle-mère, finalement seule, rejetant encore le seul homme ne l'ayant jamais aimé. 

Ces mensonges, ces médisances, ces moqueries, ces vantardises d'une mère qui finalement veut le bonheur de son fils qu'elle ne croit pas se trouver dans l'écriture. Et ce fils qui, bien décidé à vaincre ses propres démons, ne lâche rien, et laisse alors place à la rébellion.

Un magnifique voyage à travers la vie d'une famille qui n'en est pas vraiment une, et que la célébrité déchire au fil du temps. Une belle leçon de vie. ”

 

--Sophie

Posté par badpatch à 21:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20.05.10

J'ai fini par le faire.

 

Donc nous y voilà.

N'étant pas forcément adepte des présentations, en particulier sur un blog, je vais tout de même m'atteler à cette tâche.

Moi, c'est Sophie. Adepte des séries télévisées, des romans, et d'écriture il ne sera pourtant pas ici question d'écrire sur moi. D'un, parce qu'il n'y aurait rien de bien intéressant à raconter, mais surtout parce que je souhaite tenter cette expérience du blog pour vous faire partager mes goûts et mes trouvailles, qu'il s'agisse de littérature, de musique, ou de cinéma. Je ne me dis pas experte, bien au contraire, je ne suis qu'une maigre amatrice qui aime pourtant à proposer ses conseils aux gens qui l'entourent sans pourtant en faire trop. Voilà ainsi comment je fonctionnerai ici. Aucune contrainte, juste le plaisir du partage.

Je ne suis pas contre les commentaires, au contraire. Je suis d'ailleurs persuadée qu'il nous faut être à l'écoute de l'impression des autres pour avancer, cependant si vous êtes de ceux qui aiment les "Ouech, j'te mets 10 comms si tu m'en mets 25." merci de bien vouloir passer votre route. J'ai passé l'âge des Skybloggeurs. ;-) J'apprécie tout particulièrement les commentaires construits et ce, même si l'avis est contraire au miens. Qu'y a-t-il de mieux que débattre d'un avis lorsque celui-ci est différent ?

 

Au plaisir,

 

--Sophie

 

Posté par badpatch à 19:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]